Actualités

La SEC exclut l’interdiction des ICOs aux Etats-Unis

sec-ico-regulation

Selon Robert Jackson, commissaire de la SEC, l’univers cryptomonnaie et ICO est « plein de développements troublants » mais en fin de compte compatible avec le cadre réglementaire existant.

S’exprimant hier lors du programme Squawk Box de CNBC, M. Jackson a fait valoir qu’un coup d’œil à l’espace de l’ICO, avec des cas bien connus de fraude et de pratiques douteuses, a fourni l’argument le plus fort pour expliquer pourquoi son agence était nécessaire. « Si vous voulez savoir à quoi ressembleraient nos marchés sans réglementation des valeurs mobilières, » a-t-il dit, « la réponse est le marché de l’ICO. »

LE CADRE ACTUEL DES VALEURS MOBILIÈRES EST JUGÉ ADÉQUAT

Dans un tel marché, « les investisseurs ont du mal à faire la différence entre les investissements et la fraude » et la SEC est « concentrée sur la protection des investisseurs qui sont lésés par ce marché ».

Lorsqu’on lui a demandé si la protection de ces investisseurs nécessitait plus de réglementation ou même une interdiction, Jackson a répondu que « cela ne suggère ni l’une ni l’autre de ces deux choses ». Commentant l’augmentation du nombre d’affaires portées par la SEC contre les ICOs, il a déclaré que « les personnes chargées de l’application de la loi qui portent ces affaires font un travail extraordinaire pour protéger les investisseurs contre le type de fraude que vous voyez dans cet espace ».

La lutte contre cette activité illégale flagrante est la première priorité de la SEC, mais il faut s’attendre à des changements réglementaires plus larges à l’avenir. À l’avenir, a dit M. Jackson, « nous devons réfléchir aux moyens de faire en sorte que ces investissements[c.-à-d. les ICO] soient conformes à nos lois sur les valeurs mobilières ».

En accord avec son patron, le président de la SEC, Jay Clayton, Jackson a dit qu’il croyait lui aussi que tous les tokens ICO qu’il avait jamais vus étaient des valeurs mobilières, ce qui a amené toutes les ICOs sous la juridiction de la SEC.

Cette approche américaine en matière de tokens contraste avec celle de la Suisse, qui a cherché à créer un cadre réglementaire spécifique pour les ICO. Le Japon devrait également adopter une ligne de conduite similaire avec sa propre législation à venir à ce sujet.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top
%d blogueurs aiment cette page :