Actualités

La Banque centrale Indienne poursuivie en justice pour sa « position illégale » au sujet de la cryptomonnaie

crypto-inde-justice

La Banque centrale de l’Inde, la Reserve Bank of India (RBI), a été convoquée par la Haute Cour de Delhi pour assister à une audience le 24 mai afin de répondre aux allégations selon lesquelles elle a violé la Constitution du pays avec les politiques qu’elle a mises en œuvre en matière de crypto-monnaies.

Des représentants du ministère des Finances du gouvernement de l’Inde et du Conseil de la taxe sur les produits et services (TPS) ont également reçu l’ordre d’assister à l’audience.

L’audience est accordée à la suite d’une requête adressée à la Cour par une bourse de commerce d’actifs numériques basée à Ahmedabad, CoinRecoil, qui est liée à Kali Digital Eco-systems.

DROIT CONSTITUTIONNEL « D’EXERCER TOUTE PROFESSION »

La RBI avait auparavant interdit aux banques de travailler avec les parties prenantes de la monnaie numérique et de fermer leurs relations commerciales existantes avec de telles entreprises d’ici juillet de cette année.

Les pétitionnaires affirment que ce décret de la RBI est contraire à l’article 14 et à l’article 19(1)(g) de la Constitution de l’Inde.

Ces articles protègent le principe selon lequel chaque individu a droit à l’égalité devant la loi et les citoyens de l’Inde ont la capacité « d’exercer toute profession, ou d’exercer toute occupation, tout commerce ou toute activité commerciale ».

Bien que la RBI soit sous les feux de projecteurs pour avoir violé la Constitution, le gouvernement de l’Inde et le Conseil de la TPS ont aussi des questions difficiles à affronter.

Il est présumé que le gouvernement a habilité la RBI à agir illégalement et que la TPS n’a pas réussi à établir une réglementation pour les nouvelles monnaies numériques, ce qui a conduit à la crise actuelle à se manifester.

La nature décentralisée des crypto-monnaies est devenue attrayante pour certains citoyens indiens après que son gouvernement a arbitrairement décrété que la valeur de cinq cents roupies était nulle et non avenue dans un mouvement controversé à la fin de 2016 qui a laissé une grande partie de la population indienne avec de graves problèmes de liquidité.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top