ICO

Le projet ICO Fresco : Un Airdrop avec un examen d’entrée

gallerie-dart-ico-fresco

La dernière vente de tokens à susciter l’intérêt des investisseurs est Fresco, une entreprise qui espère faire entrer la technologie du ledger distribué dans le monde des beaux-arts. Depuis l’annonce d’un airdrop de quelque 300 millions de tokens, le groupe Telegram de l’entreprise a attiré plus de 46 000 utilisateurs.

L’ICO de Fresco, initialement prévue pour mars, a été reportée en raison des conditions du marché et de l’incertitude réglementaire. Il semble que la start-up se concentre maintenant sur la construction d’une communauté avant de poursuivre les plans de financement.

APPORTER DE LA TRANSPARENCE AUX BEAUX-ARTS

L’airdrop, que Fresco appelle un ICD – Distribution Initiale de Coins (pièces de monnaie) – s’adresse spécifiquement aux membres de la communauté artistique. Pour recevoir des tokens, les participants doivent réussir l’un d’une série de tests hebdomadairement mis à jour sur l’art. Les participants doivent également faire passer le mot sur les médias sociaux pour se qualifier. L’ICD vise à construire une communauté de plus de 100 000 détenteurs de tokens dans la communauté artistique du monde entier.

À un moment donné, l’équipe devra mobiliser des capitaux, soit par l’intermédiaire d’une ICO, soit auprès d’investisseurs en capital-risque. Il ne fait aucun doute que le fait d’avoir une communauté de 100 000 personnes de la communauté artistique à bord aidera à cet égard.

Il est déjà largement admis que la technologie de la blockchain et la propriété intellectuelle conviennent parfaitement. Dans le cas de Fresco, la plateforme cible les artistes, les investisseurs en art, les marchands, les galeries et les administrateurs. La plateforme permettra à ses utilisateurs d’évaluer les collections d’art les uns des autres et de prouver leurs propres compétences. Finalement, l’équipe espère démocratiser la façon dont l’art est valorisé.

Le monde de l’art a toujours été considéré comme opaque au mieux, et un registre public de suivi des transactions d’œuvres d’art basé sur une blockchain pourrait fournir une certaine transparence dont on a tant besoin. Reste à savoir si Fresco peut devenir cette plate-forme.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top
%d blogueurs aiment cette page :