Actualités

Le géant chinois Alibaba va adpoter la blockchain, mais « tire un trait sur les ICO « 

De Kodak à Telegram, il semble que tout le monde essaie la voie de l’ICO de nos jours. Cependant, un géant chinois a « tracé une ligne claire » sur la question et refuse d’y participer.

Selon The Paper, une agence de presse ayant des liens étroits avec le gouvernement chinois, Jing Xiandong, PDG de Ant Financial, plus communément appelé le bras financier d’Alibaba, a déclaré que même si la blockchain fera partie intégrante de l’économie future, l’utilisation du modèle ICO pour n’importe quel aspect de sa propre entreprise serait exclu. Cela permet à l’entreprise de s’aligner sur la position manifestement anti-ICO du gouvernement chinois.

« SPÉCULATION RAMPANTE »

« Nous sommes la société la plus brevetée au monde dans le domaine de la technologie de la blockchain », a-t-il dit, « mais je ne pense pas que nous aurons quoi que ce soit à voir avec une ICO. »

Pour Jing, le secteur est plein de « spéculation rampante », rappelant « la période de la bulle Internet dans les années 1990 », et l’entreprise « a tiré un trait clair sur les ICO ».

Prolongeant le parallèle avec la bulle Internet, Jing estime que le monde de la blockchain est due à une correction majeure, avec la « bulle » actuelle qui doit éclater dans les deux prochaines années. Après la correction, seules les applications réellement utiles survivront, ou seront développées, comme on l’a vu avec les géants de l’Internet comme Amazon et Google.

Ant Financial est la société mère d’AliPay, la branche paiement du groupe Alibaba, la plus grande société de commerce en ligne de Chine. Depuis 2013, Alipay est la plus grande plateforme de paiement mobile au monde et compte 300 millions d’utilisateurs.

Les commentaires de Jing vont de pair avec un rapport qui designe la Chine leader mondial des demandes de brevets de blockchain sur l’année 2017. Sur les 406 demandes de brevet déposées dans le monde entier, plus de la moitié provenaient de Chine. Alibaba était le deuxième plus important demandeur chinois avec 43 brevets en instance ; la People’s Bank of China est en tête de liste avec 68.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top
%d blogueurs aiment cette page :