Actualités

Cambridge Analytica planifiait une ICO sur la confidentialité des données avant le scandale Facebook

cambridge-analytica-ico-facebook

Avant d’être impliqué dans le scandale qui touche les données de Facebook, Cambridge Analytica semble avoir planifié son propre ICO.

Selon des sources de Reuters, la société d’analyse de données a consulté un conseiller en ICO sur la meilleure façon de mener une telle opération.

PLATE-FORME DE CONFIDENTIALITÉ ( VRAIMENT ?)

Il semblerait que le groupe cherchait à recueillir environ 30 millions de dollars. Alors que l’entreprise n’a pas admis qu’une ICO était en cours d’élaboration, un porte-parole de l’entreprise a déclaré à Reuters qu’avant la controverse sur Facebook, ils développaient « une suite de technologies pour aider les individus à récupérer leurs données personnelles auprès des personnes morales ».

Une option qu’ils semblent avoir étudiée était de permettre aux gens de gérer et de monétiser leurs données personnelles à l’aide de la technologie de la blockchain. Le plan ressemble à l’ICO d’Oriria en ce sens qu’il permettrait aux gens d’avoir « une transparence et un contrôle total sur la manière dont leurs données personnelles sont utilisées ».

Brittany Kaiser, ancienne employée de Cambridge Analytica, a déclaré au New York Times que le plan aurait transformé l’entreprise de braconnier en garde-chasse, et a été conçu pour protéger les données personnelles des individus contre des analystes de données peu scrupuleux comme…. eh bien, comme Cambridge Analytica.

Alexander Nix, l’ancien PDG de Cambridge Analytica qui a été contraint de démissionner le mois dernier, a déclaré lors de l’événement CryptoHQ en janvier qu’il y avait « un nouveau type d’économie émergente où les gens peuvent commencer à s’approprier leurs données et à les monétiser ». Cette nouvelle économie n’était « possible qu’à travers la blockchain ».

Selon le New York Times, ce n’était pas la première incursion de l’entreprise dans les cryptomonnaies. Elle a également participé à la promotion du Dragon Coin ICO, dont la pré-vente très réussie a permis d’amasser plus de 320 millions de dollars dans le cadre d’un plan audacieux de construction d’un casino flottant à Macao.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top