Actualités

Argo – si les IPOs étaient finalement la solution pour lever les fonds ?

crypto-minage-ico

Il apparaît comme un autre signe que l’élan démontré par le modèle de collecte de fonds de l’ICO au cours des dix-huit derniers mois a finalement atteint son apogée.

Après la récente – et controversée – décision de DigiPulse, une plateforme de crypto-héritage, de dé-tokeniser son modèle d’affaires original basé sur des tokens en faveur des solutions de paiement traditionnelles et des allocations d’actions, c’est autour de la société de crypto-minage Argo d’annoncer qu’elle a opté pour une levée de fonds IPO traditionnelle dans sa tentative de lever 25 millions £ pour sa prochaine étape d’expansion plutot que d’utiliser l’ICO qui est plus commun pour ce type d’opérations.

L’EXPLOITATION MINIÈRE EN TANT QUE SERVICE

Argo, qui se décrit comme un service d’exploitation minière (MaaS) cherche à offrir des solutions minières simplifiées pour les non-initiés. Il y a « une forte demande latente pour un MaaS convivial et rentable qui permet aux utilisateurs de se procurer des services miniers sans l’engagement initial de capital pour acheter le matériel ou les compétences techniques nécessaires à l’exploitation d’une ferme minière à domicile », affirme l’annonce.

L’équipe travaille actuellement sur la sortie d’un logiciel de minage qui peut être intégré dans les téléphones mobiles et les ordinateurs et qui effectuera le minage distribué du Bitcoin Gold, Ethereum, Ethereum, Ethereum Classic et Zcash dans sa première phase d’itération.

La société n’a pas commenté sa décision de ne pas recourir à la collecte de fonds par l’intermédiaire d’une ICO. Pour son introduction en bourse, un peu plus de 156 millions d’actions ordinaires ont été émises à 16 pence sterling par action, ce qui donne à la société une évaluation publique initiale de 47 millions de livres sterling. L’IPO elle-même a été décrite comme étant « largement sur-souscrite ».

« Même si les ICOs continuent a avoir le vent en poupe, vu le manque de régulation de ce nouveau marché peut constituer un frein à court terme. » commente Ali Yazbek, notre analyste marche crypto, « passer par une IPO pour lever les fonds peut donc être une solution en attendant que les investisseurs soient mieux protégés, mais une procédure IPO reste largement plus lourde et plus longue à mettre en place » a-t-il rajouté.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top
%d blogueurs aiment cette page :