NFT

Le coup de Beeple contre Roaring Kitty suscite des spéculations au milieu de la frénésie de GameStop

Le coup de Beeple contre Roaring Kitty suscite des spéculations au milieu de la frénésie de GameStop

L'artiste numérique de renom Beeple, connu pour sa vente NFT record de 69,3 millions de dollars, a suscité la controverse avec sa dernière œuvre d'art, « CURIOSITY KILLED THE CAT ».

La pièce, qui représente un chat ressemblant au personnage numérique de Keith Gill, mieux connu sous le nom de Roaring Kitty ou DeepFuckingValue, en train d'être tué, a suscité des spéculations sur la motivation derrière ces images provocatrices.

La sortie de l’œuvre fait suite au retour très attendu de Roaring Kitty sous les projecteurs après une interruption de trois ans. Gill, un analyste financier et investisseur devenu célèbre lors de la saga GameStop short squeeze, a récemment animé une diffusion en direct qui a attiré plus de 700 000 téléspectateurs.

La réémergence de Gill a ravivé l'intérêt pour GameStop et le débat plus large autour de la finance décentralisée et des crypto-monnaies.

Au cours de la diffusion en direct, Gill a soigneusement discuté de l'avenir de GameStop, soulignant la transformation en cours de l'entreprise et exprimant sa confiance dans son équipe de direction. Il a également affiché ses positions GameStop, qui avaient subi des pertes papier d'environ 235 millions de dollars en raison des mouvements volatils des prix des actions.

Les pièces Meme lancées principalement depuis Solana et qui ont une relation ou une référence à Roaring Kitty, telles que GameStop (GME), Dumb Money (DUMB, également GME) et Roaring Kitty (KITTY), ont gagné en popularité auprès des investisseurs particuliers à la suite de ces développements.

L'œuvre de Beeple, avec sa référence apparemment pointue à Roaring Kitty, a alimenté le débat déjà houleux autour de l'intersection de la finance traditionnelle, des mouvements décentralisés et des actifs numériques. Certains ont émis l’hypothèse que l’article pourrait être un commentaire sur les risques associés au battage médiatique et à la spéculation entourant les actions mèmes et les crypto-monnaies.

Malgré cela, certains ont remis en question le timing et l'intention derrière l'œuvre de Beeple, étant donné le rôle influent de Roaring Kitty dans la mobilisation des investisseurs particuliers et dans l'élaboration de la dynamique du marché. Les images provocatrices ont également suscité des inquiétudes quant à leur impact potentiel sur le cours de l’action GameStop, déjà volatil. Certains experts ont également commenté que le récent retour de Roaring Kitty sur la scène pourrait annoncer un supercycle de pièces de monnaie à venir.

En tant qu'artiste connu pour ses créations numériques stimulantes et souvent politiquement chargées, le commentaire apparent de Beeple sur la frénésie GameStop n'a fait qu'intensifier l'examen minutieux entourant son travail.

To Top