ICO

L’ICO de REMME cherche à rendre caduc les mots de passe

L’annonce du piratage de Coincheck de cette semaine, le plus gros vol de crypto à ce jour, a soulevé des préoccupations plus générales en ce qui concerne la sécurité des actifs en crypto-monnaie.

Un braquage survenu au dos d’une série d’atteintes à la sécurité qui fait les gros titres, REMME pourrait bien avoir fait preuve d’un bon timing avec son prochain ICO prévu pour le 13 février.

Le piratage de Coincheck était centré sur son stockage de jetons NEM et Long Wong, président de la Fondation NEM.io, a déclaré à leur égard:« Ils avaient l’air plutôt détendus en ce qui concerne leurs mesures de sécurité. »

Mots de passe: du passé?

Les systèmes actuels de mots de passe et les processus d’authentification à deux facteurs exigent de faire confiance aux plates-formes qui les hébergent et, comme l’a démontré le piratage de Coincheck, cela n’est pas toujours justifié.

D’où la proposition de REMME qui cherche à supprimer les systèmes de mots de passe traditionnels en créant un nouveau protocole à clé publique distribuée (PKI).

L’idée est de créer un mécanisme d’authentification par le biais de certificats distribués sur la blockchain de REMME qui fournira en même temps un ensemble d’API mis à la disposition des applicatifs et des sites internet. Ce protocole pourra être intégré à des systèmes de sécurité internes tels que Active Directory de Microsoft également.

L’équipe derrière REMME s’avère bien équipée pour cibler ce domaine particulier après avoir remporté le « Microsoft Blockchain Intensive Hackathon » en Juin de l’année dernière, ayant battu dix-sept autres concurrents pour le prix.

Après avoir réussi à récolter 1,8 million de dollars dans leur pre-sales, la nouvelle du piratage de Coincheck a servi de publicité pour le projet REMME et plus de 10 000 investisseurs potentiels se sont manifestés par la suite auprès de leur groupe Telegram.

Il y aura un approvisionnement de 1 milliard de jetons REM, dont 50 % seront mis en vente auprès du public, l’ICO prévoyant un plafond de 20 millions de dollars d’investissements.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top
%d blogueurs aiment cette page :