Blog

Les crypto-monnaies les plus puissantes de l’avenir seront liées à nos ressources les plus anciennes

agriculture-blockchain

« L’or est la monnaie qui se rapproche le plus d’une vraie monnaie », déclare Marc Couzic, PDG d’ICO FieldCoin. « Mais même dans ce cas, nous avons failli à la tâche car cela n’est tout simplement pas adapté aux besoins d’une économie numérique mondiale. »

L’économie classique souligne le besoin de rareté, de durabilité, de fongibilité et de valeur intrinsèque. Dans l’ère moderne, cependant, une monnaie complète – selon M. Couzic – doit maintenant cocher une liste de cases beaucoup plus longue. « L’ère de l’Internet exige que les monnaies soient numériques – ce qui ajoute des exigences supplémentaires : sécurité, confiance et transférabilité. »

Bitcoin, et toutes les crypto-monnaies d’ailleurs, respectent tous les critères de cette dernière liste mais pas ceux de la première. La solution, selon M. Couzic, est de créer une crypto-monnaie qui est liée à un actif physique dans le monde réel.

NUMÉRISATION DES TERRES

« N’est-ce pas le cas de Tether? », demandons-nous, mais nous sommes accueillis avec un léger hochement de tête. « Tether est lié à l’USD qui n’a pas de valeur inhérente en dehors de la confiance que les gens placent dans l’économie américaine. Cela met en jeu des considérations économiques et géopolitiques mondiales qui remettent en cause la viabilité à long terme de la monnaie », répond M. Couzic.

« Et si on associe une crypto-monnaie à l’or ? », demandons-nous. « Le problème avec l’or », nous dit maintenant M. Couzic, « c’est qu’il comporte ses propres handicaps – notamment un nombre limité d’applications à des problématiques du monde réel. Il y a une autre option, bien meilleure, qui nous est proposée. »

Cette autre option est la terre dont les cas d’utilisation et la valeur intrinsèque – selon M. Couzic – transcenderont les crises de civilisation, les ralentissements économiques et les bouleversements politiques. « Nous aurons toujours besoin de l’agriculture, et l’agriculture aura toujours besoin de terres. La terre, en tout cas, a d’innombrables cas d’utilisation, ce qui est toujours un bonus. »

C’est pour cette raison qu’il s’apprête à « créer un nouvel instrument basé sur les transactions immobilières », selon le livre blanc de son projet. Et cet instrument portera le nom de FieldCoin.

M. Couzic espère que cette monnaie deviendra la monnaie de choix pour les ventes de titres fonciers et les swaps, ainsi que le support d’une série d’autres transactions liées à la terre avant de subir une sorte d’adoption de masse générale qui lui permettra de devenir la devise de référence que le monde manque jusqu’à présent.

Il s’agit d’un autre exemple de projets innovants issus de la technologie blockchain. Et c’en est un qui reconnaît que même les nouvelles technologies avant-gardistes exigeront en fin de compte notre plus vieille ressource et qu’elles y soient ancrées.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top
%d blogueurs aiment cette page :