Ethereum

Politique électorale ou évolution de la cryptographie ? Les spéculations abondent alors que la SEC fait allusion à l’approbation des ETF Ethereum

Politique électorale ou évolution de la cryptographie ?  Les spéculations abondent alors que la SEC fait allusion à l’approbation des ETF Ethereum

La pression politique joue-t-elle un rôle dans l'examen par la SEC des ETF spot Ether, et quelles implications cela a-t-il pour la communauté crypto ?

Table des matières

Ethereum (ETH) a connu une tendance haussière, s'échangeant autour de 3 760 $ au 22 mai, soit une augmentation de 28 % au cours de la semaine dernière.

Cette hausse est motivée par la spéculation selon laquelle la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis pourrait approuver les premiers fonds négociés en bourse (ETF) au comptant Ether cette semaine.

Dans une tournure surprenante des événements, le 20 mai, la SEC a demandé au Nasdaq, au CBOE et au NYSE d'affiner leurs demandes de cotation des ETF spot Ether. Les bourses ont été chargées de soumettre leurs demandes révisées d’ici mardi en fin de journée.

L'analyste de Bloomberg, Eric Balchunas, a noté que plusieurs émetteurs d'ETF, dont Fidelity, VanEck et ARK/21Shares, ont rapidement soumis leurs documents modifiés.

Ces dépôts, appelés formulaire 19b-4, sont essentiels car ils informent la SEC d'un changement de règle proposé et font partie des documents qui nécessitent le feu vert de l'agence avant que les ETF spot Ethereum puissent entrer en vigueur.

Suite à cette nouvelle, le prix de l'Ether a bondi, bondissant jusqu'à 18 % lundi pour dépasser 3 830 $ avant de s'établir autour de 3 700 $ au moment d'écrire ces lignes.

Il est important de noter que la première série d'échéances pour les ETF au comptant Ether approche, la candidature de VanEck étant attendue le 23 mai et celle d'ARK Invest/21Shares le 24 mai.

L’approbation de ces ETF serait une énorme victoire pour l’industrie de la cryptographie, ce qui surprendrait beaucoup ceux qui s’attendaient à un rejet.

Malgré ces progrès, l’incertitude demeure. La SEC, dirigée par le crypto-sceptique Gary Gensler, a toujours été prudente quant à l’approbation des ETF crypto au comptant en raison de préoccupations concernant la manipulation du marché.

Cependant, la récente victoire judiciaire de Grayscale Investments, qui a forcé la SEC à approuver les ETF Bitcoin au comptant, pourrait influencer la décision concernant les ETF Ether.

Néanmoins, en plus du dépôt 19b-4, les émetteurs d'ETF doivent également obtenir les approbations S-1 de la SEC. Le formulaire S-1 est une déclaration d'enregistrement qui fournit des informations détaillées sur l'ETF, y compris ses objectifs, stratégies et risques d'investissement.

La SEC examine le dépôt S-1 pour s'assurer que l'ETF est conforme à toutes les exigences réglementaires. Le processus d'approbation pour les dépôts S-1 peut varier et prendre des semaines, voire des mois. Une fois les approbations S-1 obtenues, l’ETF peut être mis en ligne et négocié sur le marché.

Cela signifie que cela pourrait prendre des semaines, voire des mois, avant de voir les approbations S-1 et, par conséquent, un ETF Ethereum en direct.

Que se passe-t-il et quelles sont les chances ?

Les spéculations suggèrent que le revirement de la SEC pourrait être motivé par des raisons politiques, éventuellement influencées par les prochaines élections.

L'ancien président Donald Trump, qui a récemment exprimé des sentiments pro-crypto, a critiqué la compréhension du président Joe Biden en matière de crypto et a laissé entendre que les passionnés de crypto devraient le soutenir.

Cette tournure des événements a amené certains à croire que la cryptographie est devenue un enjeu de campagne, d’autant plus que les démocrates cherchent à attirer les jeunes électeurs, un groupe démographique fortement impliqué dans la cryptographie.

« Les Démocrates ont désespérément besoin que les jeunes aillent voter pour eux. Et le positionnement principal, si vous regardez ce que fait Biden du point de vue de la campagne, est de se positionner comme un octogénaire tourné vers l’avenir », a déclaré une source à The Block.

De plus, Ji Kim, directeur juridique et politique du Crypto Council for Innovation, a souligné l'importance de la cryptographie pour les électeurs et son impact potentiel sur les élections, suggérant que les électeurs crypto pourraient être un bloc de vote clé.

Pendant ce temps, l'approbation précédente par la SEC des ETF à terme Ether en octobre 2023, y compris ceux de ProShares, VanEck et Bitwise, pourrait influencer sa décision concernant les ETF Ether au comptant. Bien que l’approbation des ETF à terme puisse indiquer une volonté d’envisager des ETF au comptant, chaque candidature est évaluée selon ses mérites.

Les analystes du marché et les experts surveillent de près la situation. L'analyste de Bloomberg ETF, Eric Balchunas, a augmenté ses chances d'approbation au comptant de l'ETF Ethereum de 25 % à 75 % après avoir entendu des rumeurs d'un éventuel renversement de la SEC.

Geoff Kendrick, responsable de la recherche sur les changes et de la recherche sur les actifs numériques chez Standard Chartered Bank, a exprimé une confiance similaire, estimant qu'il y a 80 à 90 % de chances d'approbation cette semaine.

En réponse à ces développements, la plateforme de paris cryptographiques Polymarket a constaté un changement soudain des cotes. Initialement évaluée à 10 % de chances d'approbation de l'ETF d'ici le 31 mai, les chances ont grimpé jusqu'à près de 75 % en quelques heures et se situent actuellement autour de 69 %.

Les parieurs sur la plateforme pourraient voir des rendements importants si l’approbation est obtenue, avec près de 60 % de rendement pour un pari « oui » et plus de 165 % pour un pari contre l’approbation.

Les ETF Ethereum pourraient-ils se battre pour les ETF BTC ?

Le lancement potentiel d’ETF spot ETH pourrait avoir un impact significatif à la fois sur les ETF BTC et sur le marché plus large de l’altcoin.

En seulement quatre mois depuis leur lancement, les ETF spot BTC ont accumulé un impressionnant montant de 58 milliards de dollars d'actifs sous gestion (AUM), avec des géants de l'industrie comme Grayscale et BlackRock en tête du peloton. Ce succès soulève des questions sur la manière dont les ETF ETH pourraient concurrencer les ETF BTC.

Balchunas a comparé la situation du lancement des ETF Ether après les ETF Bitcoin à un concert où Sister Hazel se produit après Nirvana.

Cette analogie se traduit par le timing et l’impact, Nirvana représentant les ETF Bitcoin, qui sont arrivés en premier et ont établi une norme élevée. Sœur Hazel, symbolisant les ETF Ether, est arrivée plus tard et pourrait avoir du mal à égaler l'impact initial.

Malgré cette analogie, Balchunas prédit que les ETF ETH pourraient capter entre 10 et 15 % des actifs actuellement détenus par les ETF BTC. Bien que les ETF BTC puissent continuer à dominer, les fonds peuvent circuler du BTC vers l'ETH, créant ainsi la possibilité pour les ETF ETH d'établir une présence sur le marché.

L’annonce des ETF Ethereum a déjà eu un impact substantiel, avec un mouvement de 100 milliards de dollars de la capitalisation boursière de la cryptographie à la suite de la nouvelle, ce qui suggère que les ETF ETH pourraient être plus que de simples « petites pommes de terre », comme Balchunas l’a initialement décrit.

Le lancement des ETF ETH pourrait également avoir des effets d’entraînement sur le marché de l’altcoin. À mesure que les investisseurs diversifient leurs portefeuilles pour inclure les ETF ETH, d’autres altcoins pourraient bénéficier d’une rotation des capitaux du BTC vers le marché des altcoins.

Cependant, l’ampleur de cet impact dépendra de la performance des ETF ETH et de leur capacité à attirer une part importante du marché actuellement dominé par les ETF BTC.

L'analyse de Standard Chartered suggère qu'une fois les ETF au comptant approuvés, ils pourraient attirer une grande quantité de capitaux. Ils estiment qu'au cours de la première année suivant l'approbation, entre 2,39 et 9,15 millions d'ETH pourraient être investis, ce qui représente environ 15 à 45 milliards de dollars en dollars américains.

Si ces projections se vérifient, cela indique un fort intérêt pour les ETF éther, similaire à ce qui a été observé avec le bitcoin. Mais l’ambiguïté règne pour le moment et rien n’est sûr.

À quoi s’attendre ensuite ?

Alors que les spéculations augmentent concernant l'approbation potentielle d'un ETF spot ETH aux États-Unis le 23 mai, l'ETF de VanEck a été coté par la Depository Trust and Clearing Corporation (DTCC) sous le symbole « ETHV ».

La DTCC, acteur clé de l'infrastructure des marchés financiers américains, fournit des services de compensation, de règlement et de reporting des transactions. Une cotation au DTCC est une étape cruciale avant l’approbation finale de la SEC.

Bien que l'ETF de VanEck soit actuellement désigné comme inactif sur le site Web de la DTCC, ce qui indique qu'il ne peut pas être traité tant que les approbations réglementaires ne sont pas obtenues, il ne s'agit pas du premier ETF Ether répertorié par la DTCC. L'ETF spot ETH de Franklin Templeton a été coté sur la plateforme il y a un mois.

Standard Chartered a suggéré que si les ETF spot Ether étaient approuvés cette semaine, Ether pourrait suivre le rythme de Bitcoin, le ratio de prix actuel de 5,4 % pouvant se maintenir pour le reste de 2024.

Geoff Kendrick, responsable de la recherche sur les changes et de la recherche sur les actifs numériques à la Standard Chartered Bank, a noté : « étant donné que nous voyons maintenant Bitcoin atteindre le niveau de 150 000 $ d'ici fin 2024, cela impliquerait un niveau de 8 000 $ pour l'Ether. »

Cependant, même si l’approbation au comptant de l’ETF Ether pourrait avoir des effets positifs, le marché de la cryptographie reste volatil et soumis aux changements réglementaires. Vous devez faire preuve de prudence et effectuer des recherches approfondies avant de prendre toute décision d’investissement.

To Top