Ethereum

Cette mise à jour d'Ethereum est critique pour l'avenir, explique Vitalik Buterin

Cette mise à jour d'Ethereum est critique pour l'avenir, explique Vitalik Buterin

Ethereum se prépare à une mise à jour importante qui pourrait le rendre plus sûr des menaces potentielles posées par l'informatique quantique. Cette mise à jour se concentre sur une nouvelle proposition appelée EIP-7702, présentée par Vitalik Buterin. Cette proposition constitue une amélioration par rapport à une précédente, résolvant certains problèmes techniques spécifiques liés aux processus de signature qui étaient auparavant considérés comme des limitations.

Cependant, l’un des principaux sujets de discussion au sein de la communauté est la menace réelle que représente l’informatique quantique. Certains affirment que l’informatique quantique est souvent utilisée comme tactique alarmiste, sans que de véritables solutions soient proposées. Par exemple, le développeur James Prestwich a souligné que si l’informatique quantique constituait réellement une menace imminente, des mesures plus drastiques seraient nécessaires dès maintenant. Il suggère qu’évoquer l’informatique quantique sans proposer des étapes concrètes vers une solution n’est pas très utile.

Le risque que l’informatique quantique fait peser sur les méthodes de chiffrement actuelles, comme celles utilisées dans Ethereum, est important. Si la technologie quantique progresse suffisamment pour briser ces méthodes, elle pourrait potentiellement mettre l’ensemble du système en danger. C’est pourquoi il est urgent de s’éloigner de la norme de cryptage actuelle, ECDSA, qui constitue un élément de sécurité fondamental dans de nombreuses opérations d’Ethereum.

Vitalik Buterin a été proactif pour répondre à ces préoccupations dans le passé. Depuis 2017, il développe des codes pour des portefeuilles résistants aux attaques quantiques, comme en témoigne son travail public sur GitHub. Son approche consiste notamment à se concentrer sur les méthodes cryptographiques avancées, connues sous le nom de protocoles STARK. Celles-ci sont considérées comme une défense prometteuse contre les attaques quantiques. Buterin estime que la meilleure solution est de continuer à affiner ces protocoles et de s'assurer que chaque nouveau développement d'Ethereum est compatible avec un avenir où la résistance quantique est nécessaire.

L'EIP-7702 ne vise pas seulement à se défendre contre l'informatique quantique. Il introduit également des fonctionnalités telles que l’agrégation de signatures, qui pourraient devenir plus importantes à mesure que la technologie évolue pour relever de nouveaux défis. Cette proposition fait partie d’une stratégie plus large visant non seulement à répondre aux préoccupations immédiates, mais également à garantir qu’Ethereum reste sécurisé et fonctionnel face aux futurs progrès technologiques.

To Top