Bitcoin

Comment la victoire de Nayib Bukele poursuit le voyage Bitcoin au Salvador

Comment la victoire de Nayib Bukele poursuit le voyage Bitcoin au Salvador

Le président réélu du Salvador, Nayib Bukele, a été déclaré vainqueur avec plus de 87 % des voix lors d’un glissement de terrain controversé, avant même la publication des résultats officiels. La potentielle réélection de Bukele, partisan du Bitcoin, soulève des questions sur le paysage politique du pays.

Bitcoin et Bukele

El Salvador est devenu le premier pays à adopter le Bitcoin comme monnaie légale en 2021 sous la direction de Bukele. Malgré les inquiétudes concernant l’érosion démocratique, les électeurs lui sont favorables, comme en témoignent les sondages à la sortie des urnes et son affirmation d’avoir remporté plus de 87 % des voix. Son approche peu orthodoxe consiste notamment à faire du Bitcoin la monnaie légale du Salvador, mettant en valeur son style de leadership non conventionnel.

L’adoption de Bitcoin par Bukele correspond à sa vision de la transformation économique. Tout en suscitant l’intérêt pour le tourisme cryptographique, il a suscité des critiques internationales de la part d’organisations telles que le Fonds monétaire international (FMI). Cependant, Bukele continue de promouvoir Bitcoin comme un élément clé dans la redéfinition de l’image mondiale du Salvador.

Bukele, un leader charismatique, a gagné en popularité dans le monde entier grâce à sa position dure à l’égard des gangs, ce qui a entraîné une baisse significative du taux de criminalité et lui a valu les éloges du public. Les citoyens lui attribuent la sécurité retrouvée, permettant aux familles de vivre sans crainte. L’accent mis par Bukele sur l’amélioration de l’image du Salvador comprend des initiatives qui ont fait la une des journaux, telles que l’organisation du concours Miss Univers et l’intégration du Bitcoin dans l’économie du pays.

Défis et critiques

Même si les initiatives de Bukele lui ont valu le soutien local des citoyens, les critiques affirment que les incarcérations massives et la suspension des libertés civiles pourraient ne pas être durables à long terme. La communauté internationale, en particulier le FMI, reste sceptique quant aux stratégies économiques du Salvador consistant à adopter le Bitcoin comme monnaie légale et à investir dans le Bitcoin.

Cependant, avec la réélection de Bukele à la présidence, Bitcoin continuera à servir de monnaie légale au Salvador.

Conclusion

Alors que Nayib Bukele se déclare vainqueur, le paysage économique du Salvador reste sous les projecteurs. Il reste à voir si son approche centrée sur Bitcoin apportera des avantages à long terme ou fera face aux défis de la surveillance internationale.

Néanmoins, il est vrai de dire que Bukele a attiré un public culte grâce à sa propagande Bitcoin efficace et a acquis une domination politique.

To Top