Actualités

YouTube interrompt le Noel Crypto suite à un campagne de répression

youtube-crypto

Il semble que YouTube ait décidé de se ranger dans les rangs de Facebook, Google et Twitter en exerçant une censure inutile sur les contenus liés aux crypto-monnaies.

Au cours des derniers jours, plusieurs chaînes de YouTube dédiées aux crypto-monnaies ont été soumises à une avalanche de politiques de censure agressives, certaines perdant des abonnés, voyant certains de leurs contenus vidéos supprimés ou recevant des avertissements et des interdictions temporaires.

Alors que Facebook ait décidé d’imposer des restrictions en 2018 dans le but de réduire les publicités nuisibles ou frauduleuses, la raison pour laquelle YouTube ait décidé de bloquer les vidéos d’information autour des crypto-monnaies semble manquer de logique pour le moment. YouTube n’a fait aucune déclaration ni publié de communiqué à ce sujet.

Le mois dernier, un botnet appelé Stantinko a été découvert comme se propageant par le biais de textes liés dans les descriptions de vidéos YouTube, cependant, il n’est pas clair si cela est à l’origine des nouvelles restrictions YouTube. Le botnet Stantinki a infecté près d’un demi-million d’ordinateurs en Russie, au Kazakhstan et en Biélorussie selon les estimations. Une fois infecté, les ressources de l’ordinateur sont utilisées pour exploiter Monero (XMR), l’une des crypto-monnaies couramment utilisée pour le crypto-jacking de logiciels malveillants.

Vers un mouvement de décentralisation ?

Les nouvelles interdictions de YouTube ont relancé les discussions sur les créateurs de contenu qui passeraient à une plateforme décentralisée à l’abri de la censure comme PeetTube ou DTube qui sont hébergées sur des blockchains décentralisées mais qui ont beaucoup de difficulté à concurrencer le populaire géant des médias Web.

Twitter est l’une des principales plateformes qui a commencé à envisager une migration vers un système décentralisé afin de contourner les restrictions excessives en matière de contenu. Le PDG de Twitter, Jack Dorsey, a noté son plan dans un tweet plus tôt ce mois-ci en expliquant que « Twitter finance une petite équipe indépendante [] pour développer un standard ouvert et décentralisé pour les médias sociaux. Le but est que Twitter soit finalement un client de cette norme ». Il a poursuivi en notant comment la blockchain a contribué à rendre possibles des solutions décentralisées et à créer des perspectives d’hébergement, de gouvernance et même de monétisation plus « ouvertes et durables ».

Utilisateurs touchés

Certains crypto YouTube dont les chaines ont été affectés comprennent Node Investor, Chris Dunn, Chico Crypto, Ivan on Tech et Crypto Tips. Beaucoup ont simplement reçu des avertissements pour leur implication dans des entreprises liées aux crypto-monnaies, mais d’autres ont eu des punitions plus sévères comme le retrait de vidéos pour « contenu dangereux et nuisible ». Pour le moment, le contenu visé par YouTube n’a pas encore été bien identifié, il est difficile de savoir s’il est « préjudiciable et dangereux » ou non.

Il faut espérer que les interdictions soient temporaires et qu’après un examen plus approfondi, YouTube revienne sur ses décisions et reconfigure ses algorithmes. Bloquer le contenu qui tente de commercialiser des ICO illégales est une chose, mais s’attaquer carrément tout contenu lié aux crypto-monnaies est un pas assez dangereux pour cet écosystème fragile.

[MAJ] YouTube a finalement publié que les restrictions appliquées ces derniers jours étaient une erreur, mais plusieurs contenus restent manquants après cette annonce.

To Top
%d blogueurs aiment cette page :