Actualités

Snowden : Satoshi serait un ancien chercheur de la NSA et un des investisseurs à l’origine de Binance

Les dernières révélations de l’ancien analyste et dénonciateur de la CIA Edward Snowden semblent confirmer ce que de nombreux observateurs soupçonnaient depuis longtemps.

Le créateur de Bitcoin, connu sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, était un chercheur de haut rang de la NSA qui aurait quitté l’agence de renseignement début mars 2009, soit quelques semaines à peine après la diffusion de Bitcoin lui-même.

Ces nouvelles apparaissent dans le cadre de la dernière publication par Snowden des archives classifiées du gouvernement américain, qui fait partie d’une série de documents pochés par l’ancien analyste de la CIA en 2013.

Les nouvelles révélations semblent indiquer que la quasi-totalité des méthodes de cryptage avancées qui pilotent la technologie de la blockchain – y compris la cryptographie à courbe elliptique – sont le fruit de recherches minutieuses financées par la NSA sous la tutelle de l’un de ses principaux chercheurs scientifiques, le Français Davide Webb.

« LA TECHNOLOGIE SOUS-JACENTE AU BITCOIN N’A PAS ÉTÉ CONÇUE À L’ORIGINE POUR LA CRYPTOMONNAIE »

On pense que Webb a dirigé un groupe de mathématiciens de la NSA qui avait été chargé de développer un réseau public offrant un ensemble de méthodes de communication sécurisées et cryptées pour les agents de la NSA et de la CIA opérant sur le terrain.

« La vraie histoire ici est que Bitcoin n’a pas été conçu comme une cryptomonnaie au départ, » déclare Sam Cheddar, le journaliste qui a été le premier à publier les nouvelles révélations Snowden/Satoshi. « On ne comprend pas, cependant, comment ou pourquoi la technologie s’est métamorphosée en cryptomonnaie, après avoir commencé en tant que moyen de communication sécurisé sur Internet – le but original de la technologie sur laquelle repose Bitcoin. »

Il n’est pas clair non plus si l’intention de Snowden est d’identifier Webb comme Satoshi ou son équipe à la NSA. « Satoshi n’est peut-être qu’un groupe d’individus, comme certains l’ont déjà spéculé, » précise Cheddar.

Alors que l’histoire semble lever le voile sur au moins un aspect du mystère des origines de Bitcoin / Satoshi, la dernière révélation semble soulever plus de questions qu’elle n’apporte de réponses.

On pensait que Webb lui-même avait été vu pour la dernière fois à l’école d’ingénierie du MIT en 2011, lors d’une présentation ouverte organisée par Roberto Ludlum, universitaire argentin et américain, intitulée Dia de los inocentes. Lors de la conférénce, Ludlum a discuté des implications théoriques de l’informatique quantique sur la technologie de la blockchain.

Curieusement, une enquête de suivi menée par Cheddar a permis de retrouver un certain Davide Webb résidant à Monaco, ressortissant français qui s’est acquis une certaine réputation d’investisseur en série, ayant investi massivement dans le projet Ethereum et celui de Binance avant leurs phases ICO. Le secrétariat de Webb a refusé de se prononcer sur le sujet.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

ICO Sponsorisé

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top
%d blogueurs aiment cette page :