Actualités

Pourquoi Augur sert d’étude de cas importante pour l’adoption de masse de la crypto-monnaie

Augur

Augur est un nouveau produit révolutionnaire qui permet à n’importe qui, n’importe où de créer ses propres marchés de paris et de le faire de façon anonyme. Ces marchés ne peuvent être ni falsifiés, ni manipulés, ni corrompus.

C’est donc sans doute un exemple phare de la façon dont la technologie blockchain prépare le terrain pour des changements incroyablement profonds pour certaines industries, et pourtant l’annonce faite hier par l’équipe d’Augur concernant la prochaine version de cette application décentralisée a rencontré un intérêt mitigé.

L’adoption par les utilisateurs depuis la sortie d’Augur en juillet a été pour le moins modeste, la plate-forme ne comptant plus que quelques dizaines d’utilisateurs réguliers, d’après un article sur Coindesk – représentant sans doute un échec pour les durs d’Augur qui avaient vu la plate-formeau moment de sa sortie dépasser l’application Cryptokitties en tant que la plus populaire application de la blockchain Ethereum.

Point d’entrée peu accessible

Selon l’un des adeptes d’Augur, cependant, le problème n’est pas Augur lui-même. « Augur est une dapp [application décentralisée – ndlr] incroyable, vraiment. [Le faite] qu’il n’y a pas d’utilisateurs ne discrédite en rien son équipe », déclare FlatOutCrypto sur Medium. Le problème est que « chaque aspect de l’expérience décentralisée doit dépasser celle de l’internet…. Nous sommes actuellement loin de cette norme. »

C’est symptomatique d’un problème plus large dans le domaine de la crypto-monnaie. Les libertariens engagés et ceux qui cherchent à gagner de l’argent rapidement ne voient pas le tableau d’ensemble.

Les premiers ne comprennent pas pourquoi les dapps ont une barrière d’entrée élevée pour l’utilisateur moyen – Augur lui-même demande aux utilisateurs d’effectuer un téléchargement complet de l’historique de la blockchain d’Ethereum, par exemple – et ces derniers nourrissent simplement des rêves irrationnels dans l’espoir que ce vaudou de la blockhain fera d’eux des millionnaires du jour au lendemain.

Ironiquement, l’industrie du jeu représente l’un des rares succès d’adoption de la technologie blockchain actuellement. Les plates-formes de casinos en ligne à base de bitcoin en sont un bon exemple, et Satoshi Dice continue d’attirer un intérêt raisonnable.

Mais même ici, les points d’entrée sont difficiles – les utilisateurs doivent avoir une compréhension technique assez sophistiquée de la gestion des portefeuilles crypto et du trading des crypto-actifs avant de pouvoir participer à ces jeux.

« Les premières dapps à percer les masses populaires seront des services que mes parents sauront utiliser, » déclare un collaborateur de la sous-reddit d’Augur. Il y a ici une leçon pour tout ceux qui s’intéressent aux technologies de la blockchain.

Quel que soit le nombre actuel d’utilisateurs, Augur est un phénomène à surveiller – n’empêche qu’on risque d’attendre toute une décennie pour que cette dapp atteigne son objectif de démocratiser le jeu en profondeur.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top