Actualités

Oubliez ZCash, Dash, Monero : l’adoption de masse est la clé selon Snowden

anonymité-crypto-zcash-snowden

C’est un commentaire prémonitoire qui a précédé les tentatives en cours du gouvernement russe, d’interdire l’utilisation de l’application de messagerie Telegram Messenger sur son territoire.

Edward Snowden s’était assis avec les organisateurs de Blockstack Berlin le mois dernier pour discuter de l’infrastructure de la vie privée (par opposition à sa politique), dont l’un des buts était de discuter de l’inclination croissante des « gouvernements à se rapprocher de plus en plus vers une intervention musclée ».

L’ANONYMAT A BESOIN DE « PRODUITS ATTRACTIFS »

À peine plus de trois semaines plus tard, des signes manifestes de cette intervention musclée sont apparus une fois de plus lorsque Pavel Durov, fondateur de Telegram, s’est trouvé sous la pression des autorités russes pour fermer son service de messagerie, et Snowden a ensuite fait l’éloge de Durov en continuant à tenir bon.

Tout en confirmant que ZCash était sa crypto-monnaie anonyme de choix pour certaines de ses « propriétés intéressantes », Snowden a également souligné à son public allemand que le véritable problème pour les groupes de défense de l’anonymat n’était pas de choisir le bon outil, ou des « allégeances particulières », mais de s’attaquer au manque relatif d’adoption générale.

Les cryptos anonymes « ont besoin de plus d’équipes, plus de projets, plus d’utilisateurs », a déclaré l’ancien employé de la CIA, soulignant l’importance des « produits attractifs » pour encourager une telle adoption, tout en exprimant simultanément ses frustrations lors des « batailles tribales » qui se déroulent au sein des cercles crypto-anonymat sur les détails les plus fins.

Soulignant que les outils cryptographiques populaires restent vulnérables et que chaque grand gouvernement s’engage actuellement dans la recherche de nouvelles méthodes pour les casser, il a néanmoins terminé sur un point d’optimisme – « nous savons qu’ils sont toujours fiables », faisant référence à une foule d’archives encore cryptées qu’il avait à l’origine communiquées aux journalistes en 2013.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top
%d blogueurs aiment cette page :