Actualités

Origin Protocol lève 28,5 millions de dollars via une vente privée de tokens

origin-protocol-ico

Origin Protocol, une start-up qui construit une plateforme white-label de partage des activités économiques, a levé 28,5 millions de dollars auprès de partenaires stratégiques.

Cela fait suite à un investissement initial de 3 millions de dollars en décembre de l’année dernière, sous la direction de Pantera Capital. La dernière ronde de financement signifie que la société compte maintenant plusieurs des investisseurs les plus respectés dans l’industrie crypto parmi ses investisseurs, y compris BlockTower Capital, Garry Tan, Kamal Ravikant, BlockAsset et Spartan Group.

PAS D’ANNONCE DE VENTE PUBLIQUE

Malgré le fait qu’elle n’a toujours pas annoncé de vente publique, Origin a rassemblé un large public parmi les investisseurs particuliers. Son compte Telegram compte maintenant 23 000 membres, dont beaucoup veulent savoir s’ils peuvent acheter des tokens et à quel moment.

Il semble que l’incertitude réglementaire puisse être la principale raison pour laquelle l’équipe de projet semble réticente à aller de l’avant avec les détails d’une vente de tokens publics. Origin est située aux États-Unis et ses tokens risquent d’être classés comme des titres.

La dernière annonce indiquait qu’ « afin de rester pleinement conforme à toutes les réglementations américaines et internationales, notre vente stratégique était malheureusement limitée aux investisseurs accrédités en raison du fait que notre plate-forme est encore en plein développement ».

Elle a ajouté que « ….nous avons de multiples projets en cours qui visent à donner à l’ensemble de la communauté la possibilité de participer à notre plateforme d’une manière significative. Plus de détails seront partagés dans les semaines et les mois à venir, à mesure que notre plateforme approche du lancement public. »

Il peut s’agir d’un airdrop ou d’une vente de tokens après le lancement de la plate-forme. On peut supposer qu’une fois qu’une plate-forme décentralisée est opérationnelle, les tokens ne risquent plus d’être classés comme des titres.

Toutefois, si tel est le cas, cela implique que seuls les investisseurs accrédités peuvent investir pendant la phase de développement d’un projet, laissant les investisseurs de particuliers à l’écart.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top
%d blogueurs aiment cette page :