Actualités

Les crypto-monnaies apportent les possibilités d’une politique monétaire plus souple – Banque d’Espagne

Banque d'Espagne

Dans un document qu’elle a récemment publié sur son site Web, la Banque d’Espagne a conclu que les crypto-monnaies pourraient apporter d’énormes avantages à la gestion de la politique monétaire – à condition, selon le rapport, que celles-ci soient émises par les banques centrales.

Rédigé par Galo Nuño, membre de la Dirección General de Economía y Estadística de la banque, chargé d’examiner les « principales motivations pour lesquelles un certain nombre de banques centrales étudient actuellement les conséquences potentielles de l’introduction de tels instruments, » le rapport se concentre spécifiquement sur les « conséquences et implications potentielles » de la monnaie numérique pour la gestion des réserves bancaires, la politique monétaire et la stabilité financière plus généralement.

« Il serait préférable d’agir avec prudence »

Nuño souligne également la capacité des monnaies numériques à offrir une gamme plus large de mécanismes créatifs pour gérer la politique monétaire générale de l’Espagne, en particulier pour régner sur la quantité de billets en circulation dans l’économie réelle lorsque cette option n’est en grande partie pas accessible actuellement.

Les banques centrales ont accès à la fameuse planche à billets pour augmenter la circulation d’une monnaie mais, en raison des difficultés rencontrées, elles ne mettent que rarement en œuvre des politiques visant à la réduire.

Mais avec les mécanismes basés sur la blockchain, note l’auteur, l’éventail des options – surtout sécurisées -pour gérer notamment les taux d’intérêt s’élargit également.

Toutefois, étant donné qu’il s’agit manifestement d’un nouveau territoire pour les institutions bancaires traditionnelles, note le rapport, il serait préférable d’agir avec prudence.

Alors que de plus en plus de banques centrales prennent note de la montée du phénomène de la crypto-monnaie, d’autres n’ont pas manqué de remarquer l’ironie de l’histoire – voyant que Bitcoin lui-même a été inspiré, au moins en partie, par des crypto-anarchistes profondément critiques des politiques monétaires controversées menées par les banques centrales à travers ce que beaucoup perçoivent comme un modèle de gouvernance antidémocratique.

Le bloc genèse de Bitcoin lui-même contient des métadonnées faisant référence à la une du quotidien britannique The Times du 3 janvier 2009 qui a affiché le titre « Chancellor on brink of second bailout » (Chancelier sur le point d’effectuer un deuxième sauvetage bancaire -NdT).

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top
%d blogueurs aiment cette page :