Actualités

L’émergence de Malte en tant que plaque tournante de la technologie blockchain

Conférence Blockchain à Malte 2018

Charles Hoskinson, fondateur de Cardano; Joseph Muscat, Premier ministre maltais; John McAfee; et Sophia le robot parlant – ce ne sont là que quelques-uns des 8 500 participants au sommet inaugural de la Malta Blockchain Summit de la semaine dernière, qualifié de  » triomphe retentissant  » dans une déclaration post-conférence publiée ce matin par ses organisateurs.

Outre les discussions sur l’impact potentiel et à plus long terme de la technologie blockchain au cours de cette conférence de deux jours, l’événement a également consolidé la candidature maltaise pour devenir un centre international pour les ICOs.

Rien qu’en 2018, une poignée de bourses de crypto-actifs ont délocalisé une grande partie de leurs activités à Malte, notamment Binance, OKEx et ZBX.

Et depuis son arrivée sur l’île, Binance a noué des partenariats avec la Bourse de Malte pour lancer une nouvelle plate-forme d’offre d’actions tokenisées, ainsi qu’avec le gouvernement de l’île pour mettre en place ce qu’on décrit comme la première banque véritablement décentralisée au monde.

Le phénomène des crypto-îles

Malte s’est imposée en 2018 comme l’un des territoires les plus accueillants pour les start-ups de la blockchain, alors que les plaques tournantes de la finance traditionnelle, telles que Londres et New York, continuent de souffrir de l’ambiguïté réglementaire entourant les crypto-actifs.

Gibraltar, comme Malte, s’est fixé pour objectif en 2018 de devenir une plaque tournante de premier plan pour les ICOs à travers une série d’initiatives soutenues par son gouvernement pour attirer les investissements étrangers.

Singapour adopte une position similaire depuis au moins 2017, et les îles Caïmanes – qui ont connu un afflux d’investissements de l’ordre de 200 millions de dollars en provenance des ICOs rien qu’en 2018 – figurent également dans la course, espérant que sa réputation de paradis fiscal international et d’environnement à réglementation limitée lui donnera un avantage.

Toutefois, à la lumière du sommet de la semaine dernière, il semble qu’en termes de visibilité au moins, ce sont les Maltais qui sont désormais en tête du peloton.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top