Actualités

Le Vénézuela émet la première crypto-monnaie étatique

La très attendue crypto-monnaie d’état vénézuélienne, le Petro, a enfin ouvert ses portes aux premiers investisseurs hier.

Alors que l’adoption d’une crypto-monnaie par le gouvernement de Nicholas Maduro est généralement interprétée comme motivée – au moins en partie – par une volonté de contourner les sanctions économiques imposées par les Etats-Unis depuis août 2017, cet argument semble peu convaincant dans la mesure où les sanctions restreignent seulement l’accès du Venezuela aux marchés des capitaux américains, sans impact direct sur les revenus pétroliers du pays.

En d’autres termes, si les Américains ne sont peut-être plus autorisés à acheter des obligations d’État vénézuéliennes, ils peuvent néanmoins continuer à siffler son pétrole. L’explication semble plutôt liée à la volonté du gouvernement bolivarien d’expérimenter un nouveau mécanisme économique pour lutter contre l’inflation galopante du pays qui a atteint 2700% rien qu’en 2017.

EFFONDREMENT DES REVENUS PÉTROLIERS

On estime qu’entre 2013 et 2017, la production pétrolière a chuté de 17% dans un pays où le pétrole représente 95% de ses recettes d’exportation et 50% de son PIB.

Cette situation a été aggravée par une chute de plus de 50 % des prix du pétrole au cours de la même période, déclenchant une crise économique qui a entraîné l’exode de 4 millions de Vénézuéliens, soit plus de 10 % de la population du sixième pays d’Amérique latine.

Le gouvernement vénézuélien cherche à créer une crypto-monnaie – le petro – dont 100 millions de tokens seront éventuellement émis, chaque petro étant lié à un baril de pétrole. Lorsque tous les petros seront frappés, ils représenteront collectivement un peu moins de 2 mois de production de pétrole.

L’initiative semble donc audacieuse et a provoqué des protestations au sein de l’opposition vénézuélienne qui a déjà déclaré qu’elle retirera la crypto-monnaie du marché si elle parvient à conquérir le pouvoir lors des prochaines élections en avril.

Cependant, les luttes internes au sein de l’opposition vénézuélienne continuent et le soutien du gouvernement vénézuélien par les classes les plus défavorisées devraient reconduire les chavistas au pouvoir et leur permettre de prolonger ses premières démarches dans la crypto-monnaie.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top
%d blogueurs aiment cette page :