Actualités

La Bank Of England et la BRI évaluent les implications des crypto-monnaies

Dans un communiqué de presse publié cette semaine, la BRI (Banque des Règlements Internationaux) a averti que « les banques centrales devraient peser avec précaution les conséquences de l’émission de monnaies numériques sur la stabilité financière et la politique monétaire ».

Le communiqué de presse coïncide avec la publication d’un rapport de 34 pages du CPMI (Comité des paiements et des infrastructures de marché) et du Comité des marchés, qui porte sur les monnaies numériques émises par les banques centrales et leurs implications pour les paiements, la politique monétaire et la stabilité financière.

LA TECHNOLOGIE DU REGISTRE DÉCENTRALISÉ POUR LES DEVISES TRADITIONNELLES?

Il ne concerne pas les monnaies numériques décentralisées telles que le Bitcoin, mais plutôt les monnaies centralisées émises par le système bancaire central actuel et envisage la création d’une crypto-monnaie de masse limitée à certaines institutions financières ainsi qu’une crypto-monnaie distincte et généralisée, accessible au grand public.

Le rapport conclut de façon cruciale que, bien que toute monnaie numérique émise au niveau central puisse affecter la circulation de la monnaie,« … les mécanismes fondamentaux de la mise en œuvre de la politique monétaire » de la monnaie fiduciaire par l’intermédiaire des banques centrales ne seraient pas modifiés.

Mark Carney, gouverneur de la Banque d’Angleterre, président de la réunion de la BRI sur l’économie mondiale, président du Conseil de stabilité financière et récemment critique des monnaies décentralisées, a déclaré que le rapport avait soulevé des questions que les banques centrales et la société en général doivent examiner attentivement.

M. Carney s’intéresse vivement à la technologie sous-jacente aux crypto-monnaies, car « les développements ont soulevé des questions sur la faisabilité et l’opportunité de combiner la technologie du registre distribué avec la confiance inhérente aux monnaies de change pour créer une monnaie numérique de banque centrale accessible à tous ».

La BRI a été créée en 1930 et compte 60 banques centrales nationales, représentant 95 % du PIB mondial.

Son siège social est situé à Bâle, en Suisse, et il se veut  » facilitant la collaboration entre les banques centrales «  et est largement considéré comme le fil conducteur de la politique monétaire mondiale. Les dirigeants des banques centrales respectées sont également membres de la BRI et jouissent de la même immunité diplomatique que la BRI elle-même.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top
%d blogueurs aiment cette page :