Actualités

Iconiq appareille du port crypto de Gibraltar

Gibraltar

Le Gibraltar Blockchain Exchange (GBX), une filiale de la Bourse de Gibraltar (GSX), a lancé la vente du token d’Iconiq (ICNQ) à travers sa plateforme d’incubateur des start-ups de la blockchain.

Iconiq, qui se présente comme le premier groupe de capital-risque décentralisé au monde, est le dernier projet à être lancé sur la plate-forme GBX, qui a réalisé sa propre ICO plus tôt cette année suite à une vente qui s’est soldée en 10 secondes.

Territoire favorable à la blockchain

Le gouvernement de Gibraltar et la Financial Services Commission (GFSC) ont fourni en 2018 un cadre législatif favorable au développement des technologies de la blockchain en créant sur ce petit territoire britannique d’outre-mer un « Crypto Harbour » (port crypto) qui cherche activement à attirer des ICOs du monde entier.

L’équipe GBX signale qu’elle s’implique dans le projet d’Iconiq parce que ce dernier « est en train de construire un écosystème de gestion d’actifs numériques de premier plan, d’établir des véhicules financiers fiables et de créer des opportunités commerciales pour les investisseurs dans l’espace de la chaîne de valeur. »

L’écosystème comprend Iconiq Lab, Iconiq Fund et Iconiq Media. Alors que le Laboratoire joue le rôle d’accélérateur et organise les placements de capital, la composante Fonds émet et gère les fonds de crypto-actifs par le biais de sa plate-forme AMaaS (Asset Manager as a Service).

Les projets sont également dotés d’une infrastructure de marketing par l’intermédiaire de la branche médiatique d’Iconiq.

La vente du jeton ICNQ est prévue jusqu’à la fin du mois.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top