Actualités

La blockchain impose la transparence aux régimes de retraite

Auctus, une nouvelle plateforme de préparation à la retraite basée sur la blockchain, lance son ICO mardi prochain, offrant aux utilisateurs la possibilité de créer leur portefeuille de retraite avec des placements sur des actifs traditionnels et de cryptomonnaie.

Dans un post récent sur leur blog, Auctus annonce la création d’Auctus Labs, une plateforme de développement séparée qui travaillera aux côtés de sa société mère pour remplacer l’infrastructure centralisée existante par de nouveaux composants décentralisés.

Dans un premier temps, Aragon, Ethfinex, Ripio Credit Network, Request.Network, projet 0x, Melonport, Amadeus et Bluzelle travailleront sur l’intégration des composants clés.

TRANSPARENCE DE LA GESTION DES FONDS

Avec l’aggravation du déficit des régimes de retraite des entreprises et la montée en flèche du passif non capitalisé des régimes de retraite d’État, les particuliers sont activement à la recherche de mécanismes de substitution pour complémenter leur pension.

Depuis la disparition des certificats d’actions, certains investisseurs s’inquiètent du fait que, malgré la réception d’un avis d’opéré, les actions de leur régime de retraite sont détenues dans un fonds commun qui favorise la liquidité des transactions plutot que d’etre détenues dans les portefeuilles individuels des investisseurs.

Bien que cela puisse être bénéfique dans un marché en hausse, si un krach boursier se produisait à nouveau, comme en 1929 ou 2008, ces investisseurs pourraient se retrouver avec un pourcentage d’actions dans leur pension inférieur à ce qui est prévu à l’heure actuelle.

Auctus résout ce problème de réhypothèque des titres, en évitant qu’une meme action ne soit indirectement « détenue » par deux personnes ou plus à leur insu, en utilisant des contrats intelligents dans un marché sans confiance, garantissant que l’actif est directement détenu.

La plate-forme elle-même fournit également des informations et une structure tarifaire transparente, ainsi qu’un accès à des outils d’analyse et de conseil en robotique, permettant à l’utilisateur de prendre des décisions en connaissance de cause.

Constituée dans les îles Vierges britanniques, Auctus cherche à introduire 106 000 000 000 de tokens AUC et vise un hard-cap de 26 790 ETH. Ce chiffre comprend les montants déjà levés auprès d’investisseurs stratégiques et une pré-vente réussie qui a permis de lever près de 1 000 ETH auprès d’environ 250 contributeurs.

Les investisseurs potentiels dans le cadre de cette phase de l’ICO devront compléter les procédures KYC avant d’investir.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top