Actualités

Cofondateur de Stellar : Ripple et Visa ne sont pas nos concurrents directs

Stellar

S’adressant aux journalistes présents à la conférence Crypto Finance qui s’est tenue vendredi dernier au Ritz-Carlton de Half Moon Bay, en Californie, le co-fondateur de Stellar Jed McCaleb a exposé sa vision de l’orientation future de Stellar ainsi que les raisons pour lesquelles il ne considère pas Ripple et d’autres services actuels de paiement comme une menace à l’adoption future de Stellar par le grand public.

Dans le contexte d’une discussion sur les blockchains publiques contre blockchains privatisées , McCaleb a déclaré : « À l’avenir, il n’y aura pas tant de division sur ces deux choses… ce sera semblable aux réseaux locaux qui se connectent à Internet… les chaînes privatisées ne pourront fonctionner pleinement comme blockchain sans pouvoir communiquer avec les éléments (non privatisés) à l’extérieur du réseau privatisé. »

En tant que blockchain publique sans permission, McCaleb a ajouté que « …Stellar vous donnera la capacité d’interagir avec tout le monde, » ce qui implique que des blockchains privées comme Ripple pourraient finir par exploiter des technologies telles que Stellar et son inter-opérabilité afin de communiquer avec d’autres blockchains privées.

UN ESPACE DE COHABITATION DES DIFFÉRENTS ACTEURS

En ce qui concerne Ripple en particulier, Caleb a déclaré que, bien que les capacités de cette technologie se chevauchent dans une certaine mesure avec celles de Stellar, « le monde des paiements est très vaste, de sorte que je ne me considère pas comme un concurrent des deux [Ripple et des établissements de paiement tels que Visa]…. il y a de la place pour de nombreux acteurs différents. »

Après l’annonce d’un partenariat Stellar / IBM en mai dernier, de nombreux analystes considèrent maintenant Stellar comme l’un des principaux challengers pour devenir un leader mondial des paiements sans frontières à base de blockchain.

Cependant, bien que ce point de vue soit de plus en plus justifié, certains s’interrogent encore sur la capacité de XLM, la crypto-monnaie native de Stellar, à prendre l’élan nécessaire pour devenir une réserve de valeur à long terme.

« Les frais sont si incroyablement bas et l’approvisionnement total en pièces est si incroyablement élevé que la vélocité des tokens est pratiquement insignifiante,[ce qui signifie] qu’il y a très peu d’arguments économiques pour que la valeur des tokens augmente dans un avenir proche, » a déclaré un analyste eToro en août dernier.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top