Actualités

Assange appelle au boycott de Coinbase après l’interdiction de Wikileaks

julian-assange-wikileaks

Après les révélations du site barchart selon lesquelles Coinbase avait interdit les paiements faits à Wikileaks Shop à partir de sa propre plateforme, il semble maintenant que le groupe anti-censure est passé à l’offensive, annonçant aujourd’hui via son compte Twitter qu’il a l’intention d’organiser un boycott généralisé de la plateforme d’échange de crypto-monnaies.

Wikileaks Shop est un détaillant en ligne qui accepte une variété de méthodes de paiement, y compris Bitcoin, et vend une gamme d’articles de merchandising pour aider à financer les opérations de WikiLeaks.

La crypto-bourse semble prétendre que sa décision est fondée sur des lois de conformité, mais il semble qu’aucune annonce officielle n’a été faite. Au lieu de cela, il s’agissait d’un utilisateur de Coinbase – invité à retirer ses fonds de l’échange après une transaction avec la boutique Wikileaks – qui, à son tour, a tweeté le contenu de la communication au grand public.

Coinbase Wikileaks Ban

Coinbase est la plateforme de change de crypto-monnaie numéro 1 aux États-Unis en termes de nombre d’utilisateurs. Le mouvement initié par Wikileaks a déjà vu un écho chez un certain nombre d’utilisateurs des médias sociaux qui ont menacé de retirer leurs fonds de la plateforme.

Fondé en 2018, journaldutoken.com a pour but de vous livrer tous les développements afférents aux ICOs - les nouvelles technologies propulsées par les start-ups de la blockchain - ainsi que les crypto-monnaies qui y sont associées.

Copyright © Journal Du Token, Paris 2018.

To Top